Philippe Rousselot

Philippe Rousselot

Philippe Rousselot (1945-)

Philippe Rousselot

Patrice Chéreau et Philippe Rousselot à la cinémathèque en mars 2012

César de la meilleure photographie en 1982 pour Diva, en 1987 pour Thérèse et en 1995 pour La Reine Margot

Oscar de la meilleure photographie en 1993 pour Et au milieu coule une rivière

Philippe Rousselot (1945-) partage sa carrière entre la France et les États-Unis et affiche donc une grande diversité de films et d’univers au sein de sa carrière, entre Alain Cavalier et Tim Burton, Jean-Jacques Beineix et John Boorman, Patrice Chéreau et Stephen Frears. Diplômé de l’École Louis Lumière puis assistant de Nestor Almendros, il devient l’un des chefs de file de l’esthétique 80s en signant Diva pour Beineix en 83, qui lui vaudra son premier césar, puis La Lune Dans Le Caniveau pour le même et L’Ours en 1988. Contacté par John Boorman pour La Forêt d’Émeraude en 85, Rousselot va désormais accéder à une carrière internationale et décrocher l’oscar en 93 pour Et au milieu coule une rivière de Redford. Aussi diversifié soit-il, on remarque une très grande fidélité dans le travail avec certains réalisateurs (deux films avec Beineix, trois avec Boorman, deux avec Frears, deux avec Redford, deux avec Blier, trois avec Burton, quatre avec Neil Jordan etc…). Son style s’appuie dans l’ensemble sur des lumières très diffusées, souvent de face (Rousselot utilise très peu de contre-jours), avec des dominantes colorées très affirmées et souvent très vives, des plans souvent très lumineux avec beaucoup de débouchage. Utilise très rarement des sources ponctuelles.

  • 1970 – Un Couple d’Artistes (court-métrage) – Bruno Gantillon
  • 1970 – Le Clair de Terre – Guy Gilles – 35mm Eastmancolor
  • 1971 – Côté Cour, Côté Champs (court-métrage) – Guy Gilles
  • 1972 – Absences Répétées – Guy Gilles – 35mm Eastmancolor
  • 1973 – La Raison Du Plus Fou – François Reichenbach – 35mm Eastmancolor
  • 1974 – Histoires d’A – Charles Belmont, Marielle Issartel – 16mm N&B
  • 1975 – Cyrus le violoncelliste – Fabrice Cazeneuve
  • 1975 – Il pleut toujours où c’est mouillé – Jean-Daniel Simon
  • 1976 – L’Affiche Rouge – Frank Cassenti – 35mm Eastmancolor
  • 1977 – Je veux mourir dans la patrie de Jean-Paul Sartre (court-métrage) – Mosco Boucault
  • 1977 – Le Couple Témoin – William Klein – 35mm Eastmancolor – 1.66
  • 1977 – Pour Clémence – Charles Belmont – 35mm Eastmancolor – 1.66
  • 1977 – Adom ou Le Sang d’Abel – Gérard Myriam Benhamou
  • 1977 – Paradiso – Christian Bricout – 35mm Eastmancolor – 1.66
  • 1977 – Diabolo Menthe – Diane Kurys – 35mm Eastmancolor
  • 1978 – Pauline et l’ordinateur – Francis Fehr – 16mm couleur – 1.37
  • 1978 – Il était un musicien (série TV) – Jean-Paul Solal, Dora Doll & Evelyne Dassas
  • 1979 – La Drôlesse – Jacques Doillon – 35mm Eastmancolor
  • 1980 – Vive La Mariée (court-métrage) – Patrice Noïa
  • 1980 – Cocktail Molotov – Diane Kurys – 35mm Eastmancolor
  • 1981 – La Provinciale – Claude Goretta – 35mm couleur – 1.66
  • 1981 – Diva – Jean-Jacques Beineix – 35mm Eastmancolor – 1.66 – César de la meilleure photographie
  • 1981 – La Gueule Du Loup – Michel Léviant
  • 1982 – Guy De Maupassant – Michel Drach – 35mm couleur
  • 1983 – La Lune Dans Le Caniveau – Jean-Jacques Beineix – 35mm Eastmancolor – 2.35 Panavision
  • 1983 – End Of The Rainbow (court-métrage) – Laszlo Papas – 35mm N&B – 1.85
  • 1984 – Les Voleurs de la Nuit – Samuel Fuller – 35mm couleur
  • 1984 – Nemo – Arnaud Sélignac – 35mm N&B et couleur
  • 1985 – Night Magic – Lewis Furey – couleur
  • 1985 – La Forêt d’Émeraude (The Emerald Forest) – John Boorman – 35mm Technicolor – 2.35 Panavision
  • 1985 – Des terroristes à la retraite (documentaire) – Mosco Boucault
  • 1986 – Thérèse – Alain Cavalier – 35mm couleur – César de la meilleure photographie
  • 1987 – La Guerre A Sept Ans (Hope And Glory) – John Boorman – 35mm Technicolor – 1.85
  • 1988 – L’Ours – Jean-Jacques Annaud – 35mm Eastmancolor – 2.35 Panavision
  • 1988 – Les Liaisons Dangereuses (Dangerous Liaisons) – Stephen Frears – 35mm Eastmancolor – 1.85
  • 1989 – Trop Belle Pour Toi – Bertrand Blier – 35mm Eastmancolor – 2.35 Panavision
  • 1989 – Nous Ne Sommes Pas Des Anges (We’re no angels) – Neil Jordan – 35mm Technicolor – 2.35 Panavision
  • 1990 – Henry & June – Philip Kaufman – 35mm couleur – 1.85
  • 1991 – Merci La Vie – Bertrand Blier – 35mm N&B et Eastmancolor – 1.85
  • 1991 – L’étrangère (The Miracle) – Neil Jordan – 35mm couleur
  • 1992 – Et au milieu coule une rivière (A River Runs Through It) – Robert Redford – 35mm Technicolor – 1.85 – Oscar de la meilleure photographie
  • 1993 – Sommersby – Jon Amiel – 35mm Technicolor – 2.35 Panavision
  • 1993 – Flesh & Bone – Steve Kloves – 35mm Eastmancolor – 1.85
  • 1994 – La Reine Margot – Patrice Chéreau – 35mm couleur – 1.85 – César de la meilleure photographie
  • 1994 – Entretien avec un vampire (interview with the vampire) – Neil Jordan – 35mm Technicolor – 1.85
  • 1996 – Mary Reilly – Stephen Frears – 35mm Technicolor – 1.85
  • 1996 – Larry Flynt (The People vs. Larry Flynt) – Milos Forman – 35mm Technicolor – 2.35 Panavision
  • 1999 – Instinct – Jon Turtletaub – 35mm couleur – 2.35 Panavision
  • 1999 – L’Ombre d’un Soupçon (Random Hearts) – Sidney Pollack – 35mm couleur – 1.85
  • 2000 – Le Plus Beau Des Combats (Remember The Titans) – Boaz Yakin – 35mm Eastmancolor – 2.35 Panavision
  • 2001 – Le Tailleur de Panama (The Tailor Of Panama) – John Boorman – 35mm couleur – 2.35
  • 2001 – La Planète des Singes (Planet Of The Apes) – Tim Burton – 35mm couleur – 2.35
  • 2002 – Antwone Fisher – Denzel Washington – 35mm couleur – 2.35 Panavision
  • 2003 – Big Fish – Tim Burton – 35mm couleur (Kodak Vision 2383) – 1.85 internégatif numérique (2K)
  • 2005 – Constantine – Francis Lawrence – 35mm couleur (Kodak Vision 2383) – 2.35 Super 35 internégatif numérique (2K)
  • 2005 – Charlie et la Chocolaterie (Charlie & The Chocolate Factory) – 35mm couleur (Kodak Vision 2 200T 5217, Vision 2 500T 5218) – 1.85 super 35, internégatif numérique (2K)
  • 2007 – A Vif (The Brave One) – Neil Jordan – 35mm Technicolor (Fuji) – 2.35 Panavision, internégatif numérique (2K)
  • 2007 – Lions et Agneaux (Lions For Lambs) – Robert Redford – 35mm couleur – 2.35
  • 2007 – The Great Debaters – Denzel Washington – 35mm couleur (Kodak Vision2 250D 5205 & Vision2 500T 5218) – 2.35 Panavision, internégatif numérique (2K)
  • 2009 – Sherlock Holmes – Guy Ritchie – 35mm & numérique couleur (Kodak Vision2 250D 5205 & Vision3 500T 5219, Phantom HD Camera) – 1.85 super 35 internégatif numérique (2K)
  • 2010 – Peacock – Michael Lander – 35mm couleur – 1.85 super 35
  • 2011 – Il n’est jamais trop tard (Larry Crowne) – Tom Hanks – 35mm couleur (Kodak Vision3 250D 5207 & Vision3 500T 5219) – 2.35 Panavision, internégatif numérique (2K)
  • 2011 – The Loop – Margaret Whitton
  • 2011 – Sherlock Holmes, Jeu d’Ombres (Sherlock Holmes : A Game Of Shadows) – Guy Ritchie – 35mm & Numérique (Kodak Vision3 250D 5207 & Vision3 200T 5213 & Vision 3 500T 5219, Phantom HD Camera) – 2.35 super 35 internégatif numérique (2K)

2 réflexions à propos de “ Philippe Rousselot ”

  1. Richard Scott Sloane a dit:

    Hello​I’m taking an unconventional way and seeking a job and a very unique way I’m very sorry for the informal text but if you have any positions open I’m Your Man

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s